Réservation
Arrivée * 
Départ *
eMail *
Code *

Captcha
 
Actualité

14 et 28 mars 2011 - 18:30
Conférence "les Hommes Préhistoriques, le Point de Vue d'un Chercheur"
Cahors

Marc Salvan Guillotin continue son cours sur Les Preraphaelites. Conférence organisée par les Amis du Musée de Cahors Henri-Martin.


Le 25 mars 2011 - 20:30
Récital de Piano par Alexandre Bodak
Cahors

Récital dédié à Franz Liszt dont c’est le bicentenaire de la naissance (1811-1886). Alexandre Bodak saura nous faire découvrir ce génie musical, virtuose et généreux transcripteur de ses contemporains, inventeur du récital et du poème musical, à travers des oeuvres descriptives qui nous conduiront du romantisme au mysticisme, d’une slavitude à une modernité d’écriture annonçant Ravel. Un grand moment de musique et de partage à ne pas manquer.


Grotte préhistorique de Pech Merle...

  Pech Merle Padirac Galerie Photos  
 
La grotte préhistorique du Pech Merle
Situation et Histoire

La grotte du Pech Merle est une grotte ornée préhistorique située sur la commune de Cabrerets. Elle s'ouvre dans une colline (pech en occitan) dominant les vallées de la Sagne et du Célé, dans le Quercy. Henri Breuil aurait déclaré que « la salle peinte de la caverne du Pech Merle est comme la Chapelle Sixtine des causses du Lot ».

L'igue du Pech Merle était connue des habitants environnants et fût alors prospecté plusieurs fois avant d'en dévoiler tous ses secrets. La première salle dite « salle rouge » en raison de ses concrétions rougeâtres, fût découverte entre 1906 et 1914 par Henri Redon, étudiant en médecine à Paris, accompagné de son cousin monsieur Touzery. La « grotte ornée » fut ensuite découverte le 4 septembre 1922 par André David, sa soeur Marthe David et Henri Dutertre.

En 1949, André David découvre le réseau du Combel. Amédée Lemozi étudie les peintures découvertes.

Elle est classée Monument historique et représente un site majeur de l'art paléolithique européen.

L'art de Pech Merle

Assez vaste, la grotte comporte deux sous-ensembles situés de part et d'autre de l'entrée préhistorique :

  • à l'est sont visibles des ponctuations rouges, des chevaux, un félin et, dans un diverticule appelé le Combel, trois figures imaginaires évoquant des cerfs mégacéros ;
  • à l'ouest s'étend un réseau plus vaste et plus riche, le seul accessible lors des visites touristiques. Il comprend notamment une composition nommée frise noire associant un cheval, des bisons et des mammouths, de nombreux tracés digitaux au plafond, des mains négatives associées à des ponctuations ainsi que le panneau dit « des chevaux ponctués ». Cette composition complexe a sans doute été réalisée en plusieurs étapes. Elle comprend deux chevaux, l'un dirigé vers la gauche, l'autre vers la droite, accompagnés de six mains négatives noires, des signes et des ponctuations. Un grand poisson en trait fin rouge vient se superposer au cheval de droite.

    Ce dernier a fait l'objet d'une datation directe par le carbone 14, dont le résultat est d'environ - 25 000 ans BP. Cette date correspond au Gravettien, ce qui est compatible avec d'autres éléments dont les mains négatives. Toutefois, il est possible qu'une partie des peintures et des gravures de Pech Merle date d'une phase plus récente, à savoir le Magdalénien.
C'est ainsi que matériaux et couleurs vibrent ensemble, avec une subtilité intacte depuis le Moyen Age.

Visite

Même si le nombre de visiteurs par jour est limité, Pech Merle fait partie des grottes ornées paléolithiques majeures qui sont ouvertes au public. Sur place, le musée de Préhistoire Amédée Lemozi, labelisé Musée de France, complète la visite de la grotte. De nombreux chercheurs viennent y étudier les collections du musée, qui offrent un panorama de la Préhistoire régionale.

En 2006, 72 000 personnes ont visité la grotte. 1 600 m de galeries et de salles sont actuellement accessibles aux visiteurs.